Comment l’ozone peut détruire le COVID-19? 

En règle générale, les virus sont de petites particules indépendantes, constituées de cristaux et de macromolécules qui se multiplient uniquement dans la cellule hôte.  Le nouveau coronavirus est considéré comme un « virus enveloppé ».  Les virus enveloppés sont généralement plus sensibles aux défis physico-chimiques.  Dans des études antérieures, 99% des virus ont été endommagés ou détruits après 30 secondes d’exposition à l’ozone.  L’ozone détruit les virus en se diffusant à travers la couche de protéines dans le noyau d’acide nucléique, entraînant des dommages à l’ARN viral.  À des concentrations plus élevées, l’ozone détruit la coquille protéique extérieure par oxydation.

Lors de la désinfection de grandes surfaces, il a été prouvé que l’ozone gazeux tue le coronavirus du SRAS. Étant donné que la structure du nouveau coronavirus 2019-nCoV est presque identique, il est fort probable qu’il fonctionnera également sur le nouveau coronavirus. Actuellement, plus de 17 études scientifiques prouvent que l’ozone gazeux peut détruire le coronavirus du SRAS

Avec la situation Coronavirus, EMO3 possède des équipements d’ozonation en location pour vos assisté dans l’assainissement d’air afin contrôler la propagation du virus. 

Nous avons 2 types de modèles disponibles :

  • 1. Ozonair : Pour traiter l’air dans les bâtiments, petits endroits confinés (ex : aire de réception, bureaux)
  • 2. Service de traitement (OZO-VTTL) : Unité mobile pour décontamination pour endroits volumineux ou pour conduits de ventilation.
Nous recommandons une concentration minimum de 1 ppm dans l’endroit ciblé pendant une durée minimum de 30 minutes. 

Attention : Ne pas doser l’ozone en présence de personnes ou animaux, car l’ozone est un irritant respiratoire.  La limite d’exposition selon la CNESST est 0.05 ppm.